Dédicace au Pompidou en Lozère Juillet 2017

Dédicace au Pompidou en Lozère : rencontre avec les lecteurs

Traditionnellement en juillet, Le Pompidou accueille un salon du livre. L’occasion d’une séance de dédicace au Pompidou en Lozère. Le Pompidou se situe au cœur des Cévennes, sur une très jolie route que l’on nomme La Corniche des Cévennes. Cette commune se trouve à 800 mètres  d’altitude, entre Saint-Jean-du-Gard au sud et Florac au nord. C’est un village que j’affectionne particulièrement pour avoir passé mes vacances d’été, de l’enfance à l’adolescence, à une dizaine de kilomètres de là. Le Pompidou était un passage obligé pour se rendre à Florac afin de déguster une glace sous les grands arbres de la grande place bordée de commerces. Ces vacances étaient l’occasion de grandes promenades dans la seule compagnie de mon chien de l’époque, un berger beauceron nommé Diane. Les baignades en rivière, les fraises des bois, les mûres, les châtaignes, une bouffée de souvenirs me colore les joues et embue mes yeux comme je descends de voiture au Pompidou. Pour le salon du livre Les auteurs sont installés sur la place du village. L’ambiance est chaleureuse et conviviale. J’ai participé à plusieurs l’éditions dont celle de 2017. La Cécilia se situant dans une Ardèche de sapins et de châtaigniers, des paysages semblables à ceux que l’on peut trouver dans cette partie de la Lozère, ce roman a été très bien accueilli. Mais L’Arche de Margaux a su séduire des lecteurs désireux de connaitre l’histoire de Margaux et des personnages de l’ouvrage carcassonnais. Lors de ma 2ème participation Josiane, une lectrice qui avait choisi La Cécilia l’année précédente et avait été séduite par cette lecture est venue se faire dédicacer L’Arche de Margaux. C’est le graal pour un auteur lorsqu’un lecteur qui vous a lu revient pour choisir un nouvel ouvrage de vous. Et je dois avouer que je suis assez chanceuse car cela m’arrive très souvent. C’est d’ailleurs pour cette raison que je reviens au moins deux années consécutives dans une même commune. Il est extrêmement passionnant de rencontrer ses lecteurs afin de discuter avec eux de ce qu’ils ont ressenti à vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier